Nicolas Paranthoën Directeur de Finistère Habitat

“La qualité de vie de nos locataires c’est la capacité à disposer à proximité immédiate des équipements et services nécessaires à leur bien être quotidien”.

Pouvez-vous nous présenter Finistère Habitat ?

« Finistère Habitat est un Office Public de l’Habitat dont la collectivité de rattachement est le Conseil Départemental du Finistère. Notre équipe est aujourd’hui constituée de 150 salariés et notre parc concerne plus de 11 000 logements soit l’équivalent de 17 000 locataires qui y sont hébergés répartis sur 211 communes, dont les îles finistériennes. Notre mission, avant même la construction de nouveaux logements, est de savoir gérer de manière qualitative le parc existant, et de nous assurer d’avoir un lien constant avec nos locataires. »

Quels sont les ingrédients de la qualité de vie pour Finistère Habitat, 1er bailleur social du Finistère ?

« En tant que bailleur, notre préoccupation majeure en matière de qualité de vie est l’environnement quotidien du locataire : la qualité de son logement mais aussi son environnement et les services mis à disposition à proximité immédiatement, notamment à destination des locataires les plus âgés.

C’est la raison pour laquelle nous avons créé un label intitulé « Bien vieillir à Finistère Habitat », qui s’adresse aux gens de plus de 60 ans. Au-delà des aménagements et des équipements spécifiques programmés afin de maintenir le locataire dans son logement, notre rôle est de nous assurer qu’il dispose des services à la personne adéquats autour de lui. Comment vit la personne dans son quartier au quotidien ? C’est cette question qui nous porte. »

Quelles sont les tendances sur le département pour fin 2021-2022 ?

« Aujourd’hui nous sommes sous la contrainte financière de la loi Finances 2018, qui a obligé l’ensemble des bailleurs sociaux à réduire leur programmation. Pour 2021, nous envisageons une année à 200 logements, ce qui ne suffira malheureusement pas à répondre aux objectifs nationaux demandés par le Ministère du logement. La liste d’attente se prolongera par la réduction de cette programmation. »

Qu’est-ce qui vous plaît dans la démarche Habitat et Qualité de Vie, son label et ses Clubs ?

« Cela a toujours été dans l’ADN de Finistère Habitat de poursuivre l’amélioration du savoir-faire en matière de construction. Afin de toujours progresser, le label et les débats qui ont lieu pendant les Clubs nous permettent de « pousser les feux » et d’enclencher cette dynamique de progrès constant, auprès des élus avec lesquels nous travaillons chaque jour et auprès de nos équipes en interne. »

Nicolas Paranthoën, Directeur de Finistère Habitat lors de son intervention à la 3ème Rencontre du Club Habitat et Qualité de Vie Bretagne le 09 mars 2021 à Quimper

Entretien réalisé le 09 mars 2021 à Quimper (29).